Petite Martinique

La dernière île des Grenadines de Grenade.

Juste après avoir poser les ancres, nous mettons l’annexe à l’eau et débarquement au ponton en bois avec Patrick et Christine de Chimère, nos compagnons de “galères” ! C’est le délégué à la santé qui nous reçoit et, de suite, s’assure que nous sommes en règle du point de vue sanitaire (tests négatifs, quarantaine effectuée, où et quand ?). Autant de questions que nous commençons à connaître et anticiper (pas tout le temps !).

Une petite virée à pied vers le nord …

… que nous complèterons le lendemain par l’autre côté (sud).

Nous passons entre deux bancs de sable, Morpion et Punaise, qui dépassent à peine de l’eau à marée haute (ici le marnage est d’environ 50 cm à grandes marées !)

Carriacou

Cette île fait partie des Grenadines, avec Petite Martinique où nous irons mettre nos pieds avant de partir !

Mais avant de parler de départ, nous voici donc arrivés à Tyrrel Bay dans le sud ouest de Carriacou. Nous y mouillons par 10 m d’eau en bordure d’un haut fond avec quelques coraux et un peu de poissons !

La baie est remplie de voiliers. Certains sur la gauche du chenal (tout au fond sur la photo) sont mouillés en quarantaine. La quarantaine, nous l’avons faite à St Georges et nous pouvons directement aller à terre sans contraintes sanitaires autres que le masque, le lavage des mains, l’inscription sur le cahier dans chaque magasin avec la température et le N° de téléphone pour contact au cas où !

Le taxi-co nous emporte jusqu’à Hillsborough, la capitale de l’île ! C’est 15 à 20 minutes de trajet avec un arrêt chaque fois que quelqu’un le demande. Je n’ai pas compté le nombre de ralentisseurs (nos “gendarmes couchés” sont très doux à côté de ceux-là!) qu’il vaut mieux passer au pas et pas plus vite sinon la tête touche le plafond du taxi !

Une promenade à pieds jusqu’à l’hôpital, non pas pour mes oreilles, mais pour admirer le point de vue sur la baie d’Hillsborough !

Nous louons, avec Chimère, un Rav4 pour une journée et parcourons les routes de l’île vers l’Est et le Nord.

A l’Est, il y a un village de pêcheur où on construit des bateaux en bois et un lagon avec une barrière/récif de corail très longue.

Au Nord c’est une plage sur laquelle viennent pondre les tortues (nous n’en avons pas vu !).

Dans le Sud de Carriacou, nous y allons à pied afin de nous rendre compte de la géographie du lieu pour une éventuelle incursion avec les bateaux dans l’archipel des Îles Salines. Mais la météo et la lune, nous sommes en période de gros coefficients et les courants sont très forts (2 à 4 nœuds !), nous dissuadent d’une telle navigation !

Nous nous rattrapons avec une journée au mouillage devant Sandy Island à L’est de la baie d’Hillsborough.

Avant de repartir de Carriacou, vers petite Martinique, il nous faut faire les démarches de “Clearance to live” ! Après Petite Martinique , nous avons l’intention d’aller aux Tobagos Cays qui dépendent de St Vincent (autre pays que Grenade !). C’est un endroit idyllique pour les plongées en apnée sur les récif dans quelques mètres d’eau …. Mais, il y a un mais la douanes et la police de Petite Martinique ne sont pas habilités à faire ces papiers là. Ça ne prend pas beaucoup de temps d’ordinaire ! Mais, encore un mais, avec le COVID, il faut aussi faire un test PCR avant de partir pour envoyer les résultats à St Vincent, où nous aurons à faire une nouvelle quarantaine et de nouveaux tests PCR pour circuler “librement” !

Le rendez-vous pour le test est pris pour le lundi, les résultats arrivent par e-mail le mercredi matin et nous mettons en route dans la foulée ! …