Sauts de puce espagnols en Galice

Ria de Viveiro

Ares

L’arrivée dans la Ria de La Corogne, se fait avec un vent arrière qui forcit et nous oblige à rouler complètement le génois sans ranger le tangon, ce qui ne nous empêche pas d’avancer encore à 6 ou 7 nœuds ! Nous sommes “accueillis” par rien moins que 2 cargos (un qui rentre et l’autre qui sort) plus un pétrolier qui nécessite 3 remorqueurs à lui tout seul pour rentrer dans le port d’El Ferrol ! Ça fait beaucoup de monde sur l’eau et Kéjadenn doit se frayer un chemin tout en avançant encore assez vite !! Une fois tout ce monde passé, nous allons vers Arès pour la nuit.

Au matin, après un petit déjeuner tranquille, en relevant le mouillage, le guideau ne veut plus travailler. Il reste quelques mètres à remettre à bord à la main. Avec l’ancre, ce n’est pas un petit poids ! Joëlle s’en sort très bien et nous partons vers Camariñas, où il faudra réparer car il a déjà fait ce genre de caprice, et nous n’avons pas envie de faire son boulot tout le temps !!

Camariñas

Réparation du guindeau : en visitant le circuit électrique d’un bout à l’autre, je trouve une connexion sur un coupe-circuit qui était desserrée et une autre à l’autre bout (côté relais) qui était aussi desserrée et un peu “chauffée” ! Des coups de clés sur tout ça et ça remarche à tous les coups …. Jusqu’à la prochaine panne ?

C’est la fête de la “Virgen del Carmen”, une occasion annuelle de mettre la ville en ébullition : fête foraine pour les grands et les petits, musiques à gogo et assez tard dans la nuit et tout ça pendant une semaine !!

… et découvrir la bière locale !

Pour arriver à l’étape suivante, il faut passer le mythique “Cabo Finisterre” et sa mauvaise réputation nous met un peu de pression !

Muros

Très jolie ria où nous ne ferons que “passer” ! Petite visite de la ville et demain nous prenons le bus vers Santiago de Compostela

La Ria de Muros, nous la verrons depuis le bus qui en fait une bonne partie du tour avant d’aller nous déposer à Santiago de Compostela …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.