Les Grenadines

Une petite escale, pour sortir de St Vincent, à Béquia (prononcé Béqoué !). Juste une nuit sans descendre, nous y reviendrons plus tard !

Puis c’est route vers …

Les Tobagos Cays

Vent force 5 à 6 et houle de 1.50 à 2.00 m pour faire ces 25 miles. Ça déménage et Kéjadenn se fait plaisir avec des pointes à 7,5 nœuds ! Ça faisait longtemps que cela ne lui était pas arrivé. L’arrivée dans les Tobagos Cays n’est pas simple car il y a beaucoup de récifs de coraux (c’est justement pour ça qu’on y va !) et avec le vent et les vagues ils n’apparaissent que par des déferlantes marquant les cailloux ! On doit être précis dans les approches et c’est avec le moteur en appui qu’on arrive au mouillage. Un première bouée est prise, puis nous nous mettons sur notre ancre dans un endroit un peu plus abrité et moins rouleur (ou presque !)

Quelques plongées (snorkeling ou palmes masque et tuba en français !), dont je vous mets les premières images. Ce sont des photos prises par Christine ou Patrick car notre appareil étanche est irrémédiablement hors service. Un nouveau est commandé et devrait nous rejoindre en Martinique début mars !

Le vent est toujours très fort (lien) en ce moment et nous déménageons pour aller sur Mayreau (à peine une heure de navigation, sans trop de “cailloux” !). Nous reviendrons aux Tobago Cays quand la météo nous le permettra !…

Mayreau

Visite du bourg et petites plongées sur la pointe à “côté” du mouillage. Il y a même une épave sous 4 à 5 mètres d’eau …

Ça roule un peu et le vent ne mollit pas beaucoup, donc nouveau changement de mouillage pour aller en baie de Chatham sur …

Union

Ça roule moins mais les risées “catabatiques” sont fortes et Kéjadenn tire bien sur ses 40 mètres de chaîne dans 6 mètres d’eau !

Le vent a diminué un peu et les prévisions vont vers une nette amélioration, nous repartons donc vers les Tobagos Cays pour y voir encore plus de jolis fonds !

Le temps de trier les photos avec une bonne connexion et je vous raconte la suite des Grenadines …

Ça continue en effet avec du vent et du soleil (Les Caraïbes assurent !)

Nous remontons lentement l’arc antillais en compagnie de Christine et Patrick, venu nous rejoindre à Grenade avec Chimère, leur fier voilier !

Les différents pays “traversés” sont , comme ailleurs, “victimes” de la pandémie du COVID ! Nous devons , en y entrant, y subir un test PCR et en attendant les résultats, c’est quarantaine plus ou moins longue ! Et ça recommence pour le pays suivant !!

Rassurez vous, nous passons bien au travers de cette pandémie et nous arrivons tout de même à voyager sans être malade ni transmettre ce virus ! Et les articles qui suivent en font le récit en mots et en photos …

Bonnes lectures ! ….

Saint Vincent

Une navigation de nuit un peu trop rapide nous “oblige” à relâcher vers minuit dans l’anse de Port Elizabeth à Béquia. Faut le dire à personne car nous devrions arriver directement à St Vincent pour faire la quarantaine obligatoire !

C’est donc le lendemain (vendredi 30 janvier) que Jimmy nous met sur une bouée de Young Island Cut.

Nous avons un rendez vous pour le test PCR le jeudi 4 février et en attendant nous devons rester à bord ! Nous avons , tout de même, le “droit” d’aller nager devant le rocher du fort Duvernet. Et nous en profitons tous les jours, ou presque , en fonction de la météo !

Voici quelques clichés faits avec l’appareil de Christine car le nôtre a rendu l’âme en buvant la tasse !

Et pour les fans, une petite vidéo…

On ne prend pas de photos tous les jours mais la plongée fait partie des activités à ne pas manquer; car dans cette période de “quarantaine”, la monotonie et l’ennuie pourraient vite prendre le dessus !

Je profite donc de ce temps pour, et vous avez dû vous en apercevoir, rattraper le “retard” sur ce site ! Il n’y a pas beaucoup de nouveauté au quotidien mais je vous tiens au courant …

Une liste de petits travaux est ouverte depuis quelques semaines et je n’avais pas toujours le temps ou l’envie de m’y coller ! En ce moment et en prenant les choses une par une, j’arrive à cocher les nombreuses lignes de cette liste ! Entretien du moteur (vidange, filtres, pompe à eau qui fuit un peu et autres petits désordres mécaniques), installation de la lumière dans le compartiment moteur (fils tirés depuis le chantier de 2017 !!), rangement des aussières dans les coffres, réparation, par Joëlle, des pavillons (qui souffrent avec les alizées), nettoyage des fonds du cockpit (c’est au programme pour demain !), etc….

Mais je cause de moi et je ne dis pas tout ce que fait Joëlle ! Et là c’est pareil, elle “rattrape le retard” sur son carnet de voyage. C’est superbe et vous pourrez en “juger” à notre retour (si on peut revenir en métropole sans le COVID !).

Sans oublier , bien sûr, les bons petits plats, les pains et les gâteaux qui font partis de son “répertoire” culinaire !

La lecture et les vidéos (la tablette et la liseuse sont en “permanence” en fonction et font partie des engins à recharger souvent !), ainsi que les parties de Scrabble ou la résolution de sudoku sont aux programmes journaliers.

Hier , Jeudi, nous avons été faire les tests PCR. SI je devais donner une note à chaque personne qui nous a tester, celle-ci aurait 8/10. Court et sans grosses sensations, contrairement à d’autres qui doivent faire le coup de goupillon dans le nez (les 2 narines !!) et la gorge (avec un écouvillon différent tout de même !), et parfois pas très délicatement. Ensuite nous avons eu l’autorisation de remplir nos réservoir d’eau car ça commençait à manquer un peu ! A la fin de la quarantaine, il faudra aussi refaire les pleins d’essence pour le moteur de l’annexe et de bouffe car on grignote un peu nos réserves !

Une fausse alerte de libération le lundi 8 et nous décidons de quand même visiter, grimper à l’ilot Duvernette. De la haut une jolie vue sur la baie où nous sommes depuis 10 jours !

Et puis le mercredi, Samuel nous rend nos passeports et nous déclare “aptes” pour circuler dans St Vincent et les Grenadines ! Super !!

Nous en profitons pour organiser une virée avec Chimère, en taxi (C’est Sophia qui nous conduit), autour de l’île…

Le pique nique se ferra à Fort Charlotte au dessus de Kingstown. Nous y déjeunons d’un “roti” que nous a conseillé notre guide/chauffeur !

Puis, parce que cette île est verdoyante, nous allons visiter son jardin botanique …

Moins prosaïque, le lendemain, toujours avec Sophia, nous allons aux ravitaillements. Ça fait 13 jours que nous sommes confinés sur nos voiliers et nous avons sérieusement grignoté nos réserves ! Il faut donc passer par le marché pour le “frais” (légumes et fruits locaux !) et supermarché pour les conserves et le reste ! (la liste est assez longue).

Puis retour aux bateaux respectifs et , après avoir rangé tout ça, c’est la mise en route vers les Grenadines….